RECEPISSE HAAC: 0058/HAAC/07-2022/PL/P -
lundi , 17 juin 2024
ActualitéPortraits

Togo / Alaixys Romao: Tour d’horizon d’une carrière richement fournie

Aux côtés des grands noms comme Emmanuel Adebayor, Kossi Agassa, Kader Kougbadja, l’on peut toujours citer des athlètes comme Alaixys Romao dont les prestations, singulièrement forcent l’administration. Au soir sonnant de son parcours sous le drapeau national, un tour d’horizon mérite d’être fait pour retracer la carrière d’un milieu de terrain des Éperviers du Togo, hors du commun.

Il fait partie des figures qui marqueront l’histoire de la sélection nationale des Éperviers du Togo, même longtemps après sa carrière. Arrivé en équipe nationale du Togo à une époque où la ferveur nationale était en grande ébullition chez les supporters des Éperviers, Alaixys Romao crève rapidement l’écran sous la houlette du Nigérian Stephen Keshi, alors qu’il avait été déjà bien repéré lors d’un match amical face au Maroc, à Rouen.

Athlète polyvalent…

Alaixys Romao semble bâti pour répondre à bien des épreuves. Sa polyvalence lui permet d’évoluer autant comme milieu extérieur simplement, milieu défensif gauche et défenseur central, le tout pour une moyenne de 9%. Il peut également jouer comme milieu extérieur droit, pour une moyenne de 14 % et pour son poste de prédilection, Romao a une moyenne de 33% en mode milieu récupérateur. Enfin il est capable d’évoluer partout ailleurs sur le terrain, avec une capacité d’adaptation de 25%.

Un respectable taulier sous les feux des projecteurs

Désormais intégré à la sélection nationale des Éperviers du Togo, le jeune loup revendique rapidement une place au milieu des grosses pointures et obtient la confiance des différents sélectionneurs du Togo. Il participe à la phase finale de la CAN 2006 en Egypte et du mondial en Allemagne, la même année. Avec une impressionnante régularité, il dispute bien des compétitions, notamment la Coupe de la Ligue et la Coupe de France avec ses divers clubs dans l’hexagone. Romao connaît même le privilège de l’UEFA Champions League et de l’Europa League en France et en Grèce notamment.

Un bel éventail de championnats connus

Au lendemain de sa belle prestation en CAN et en Coupe du monde 2006, Alaixys Romao sera transféré du Louhans-Cuiseaux vers Grenoble Foot 38. Après trois années de collaboration, le Togolais passe au FC Lorient pour trois nouvelles années de contrat. Il monte en grade et tape dans l’œil de l’Olympique Marseillais. Le seul club français détenteur d’un trophée de la Ligue Européenne des Champions l’enrôle également pour trois, contre 2 millions d’euros. Il passe ensuite à l’Olympiakos en Grèce avant de revenir au Stade de Reims en France puis à En Avant Guingamp puis au PAE Ionikos Nikaias.

D’impressionnants tours de chronomètre, à son crédit

Avec les Éperviers du Togo, Alaixys Romao a disputé à ce jour, en tout 3224 minutes de jeu, soit 40 matchs officiels, toutes compétitions confondues. En France, à travers tous ses clubs, il a disputé 32.400 minutes soit 384 matchs.
Pour le compte des autres championnats notamment en Grèce, il a disputé 8432 minutes en 104 matchs en tout.

Un meneur assez surveillé par le corps arbitral

Alaixys Romao sait se faire respecter par ses adversaires, sur l’air de jeu. Sa poigne et sa capacité intimider l’adversaire sont régulièrement par les arbitres, ce qui lui va d’être quelques fois sanctionnés. Il a obtenu 136 cartons jaunes à ce jour et il a été expulsé par 9 fois, au cours du jeu.

De l’expérience et de la matière à revendre…

Désormais âgé de 39 ans, et avec à son actif 15 buts tous marqués en club, Alaixys Romao aura connu des hauts et des bas. Il se sera même mis à l’écart de l’équipe nationale du Togo, sous l’air du Breton Claude Marie-François Le Roy. Revenu sous le portugais Paulo Duarte, il accompagne la jeune garde des milieux de terrain qui arrivent en sélection nationale du Togo et avant de songer à une retraite définitive, il aura à coup sûr transmis beaucoup de son expérience.

Arnaud BOCCO

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi ...

Related Articles

D1 Lonato (J26) / Abalo Dosseh : « Une victoire méritée certes, mais… »

Les Show boys ont renoué avec la victoire ce dimanche 16 juin...

Togo / Mey Gnassingbé : « …Ce serait manquer de respect à l’équipe d’Espoir … »

Présent au Stade Docteur Kaolo de Tsévié lors de la 26ème journée...

Togo / D1 Lonato : Le récapitulatif de la 26ème journée

Les Flèches pimentées ont réalisé le hold-up parfait ce dimanche 16 juin...

Togo D2: Le CDF Haknour officiellement sacré champion

Le CDF a officiellement soulevé son trophée de champion de la saison...