RECEPISSE HAAC: 0058/HAAC/07-2022/PL/P -
lundi , 17 juin 2024
Emmanuel Adebayor
ActualitéFlashFoot au Togo

Togo: La voie du renouveau du football togolais, discutée par les anciens internationaux

Le lendemain du sacre de la Côte d’Ivoire lors de la CAN 2023 a suscité un émoi dans les acteurs du football togolais, frustrés de ne pas voir la discipline reprendre de l’envol. Les anciens joueurs du Togo pour leur part initient des discussions à travers diverses plateformes. Sur Tiktok, Olufade Adekambi secondé par Emmanuel Adebayor a levé le voile sur un pan du malaise qui tire le football togolais, vers le bas.

Le problème majeur soulevé par Adekambi Olufade, initiateur de la discussion sur le réseau social Tiktok est la désunion entre les anciens footballeurs togolais.

« Les anciens joueurs entretiennent de petites rancœurs entre eux. Ils sont animés de leur égo propre, chacun en ce qui le concerne, ce qui les empêche de travailler ensemble. »

Invité à la discussion, Emmanuel Adebayor pense pour sa part que l’égo de chacun n’empêche pas le groupe de pouvoir travailler ensemble :

« Ce que j’essaie de dire, c’est qu’à un moment donné, vous avez bien essayé d’accompagner la jeunesse et la sélection nationale, notamment. Mais s’ils ne sont pas disposés à cela, tu vas faire comment? »

Puis l’ancien joueur du Real Madrid donne son exemple personnel:

« Dans chaque club, il y a des divergences. Moi je suis arrivé à Madrid, au bout de deux semaines, je me suis gravement pris la tête avec José Mourinho. Pendant un mois, lui et moi on ne se parlait pas, mais on a su travailler ensemble. » a-t-il révélé.

Puis il poursuit :

« On ne peut pas obliger tous les anciens joueurs, à s’entendre. Chacun à son égo propre. Il peut arriver qu’on garde jalousement de petites rancœurs les uns envers les autres, mais quand il s’agit de défendre la Nation, il faut mettre de côté les divergences. Tous les anciens joueurs ivoiriens par exemple ne s’entendent pas à merveille, les uns avec les autres ! Mais on va les laisser faire leur boulot et au besoin, on change, si cela ne marche pas. J’ai été une fois lapidé au Stade municipal de Lomé, mais cela ne m’a pas empêché de continuer à représenter le pays. »

Emmanuel Adebayor donne encore un exemple personnel, cette fois-ci en sélection nationale du Togo:

« Lors de la CAN en Afrique du Sud, j’ai organisé une réunion avec toute l’équipe. J’ai dit à Daré Nibombé, devant tous les joueurs, que toi et moi on ne se parle pas. Mais le jour du match, on est là pour défendre une cause ; la sélection nationale du Togo. Le jour du match, on se sert la main, on rigole et on fait ce qu’il y a à faire. »

Emmanuel Adebayor répondant à un autre intervenant dit toute sa disponibilité, pour discuter avec tout le monde:

« Compte tenu de l’éducation que j’ai eue, ma porte reste ouverte à tout le monde. Toute personne qui viendra discuter avec moi, sera reçue, mais si le sujet ne m’intéresse pas, je pourrai le décliner. »

Arnaud BOCCO

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi ...

Related Articles

D1 Lonato (J26) / Abalo Dosseh : « Une victoire méritée certes, mais… »

Les Show boys ont renoué avec la victoire ce dimanche 16 juin...

Togo / Mey Gnassingbé : « …Ce serait manquer de respect à l’équipe d’Espoir … »

Présent au Stade Docteur Kaolo de Tsévié lors de la 26ème journée...

Togo / D1 Lonato : Le récapitulatif de la 26ème journée

Les Flèches pimentées ont réalisé le hold-up parfait ce dimanche 16 juin...

Togo D2: Le CDF Haknour officiellement sacré champion

Le CDF a officiellement soulevé son trophée de champion de la saison...